Centrafrique: A Bangui, plus de 7200 déplacés retournent chez eux

Une vue des déplacés

Une vue des déplacés

Plus de 7.200 déplacés des sites St Jacques, Benz-Vi, St Josep Mukassa, Orphelinat et église des frères de Castors à Bangui sont retournés chez eux au cours du mois d’Avril. Ces retours ont été organisés par le Projet d’Appui au Retour et la Réintégration des personnes déplacées internes (PARET), rattaché au Ministère des Affaires Sociales et de la Réconciliation Nationale, avec l’appui technique et financier du HCR.

Ce sont au total 2.740 ménages, représentant 7.287 déplacés des sites de Bangui et Bimbo qui sont retournés dans leurs anciens quartiers ou se sont installés dans d’autres quartiers de leur choix. “En vue de faciliter le retour, chaque ménage déplacé qui souhaite retourner reçoit la somme de 50.000 FCFA pour lui permettre d’organiser son retour”, explique Saint Floris Nangas, Coordonnateur du PARET.

“Avant de procéder à la facilitation du retour, le PARET et le HCR ont organisé des séances de sensibilisation de masse sur les sites de déplacés afin de leur expliquer le processus d’assistance accordée aux déplacés qui optent pour le retour avec une emphase sur le caractère volontaire de ce retour”, précise Aime Watta, Charge de la Réintégration au HCR.

Démarré depuis décembre 2016 à travers le projet “Noël à la maison”, initié par le gouvernement, la facilitation du retour conduite par le PARET a déjà permis le retour de plus de 50.000 déplacés de Bangui et Bimbo. “Il ne nous reste plus que deux sites de déplacés sur 35 à Bangui et nous estimons qu’ils seront fermés dans les semaines à venir”, annonce Saint Floris.

Les deux sites restant ne comptent que 2512 déplacés. Comme quoi, la problématique du déplacement interne au niveau de Bangui et Bimbo ne sera plus qu’un vieux triste souvenir. (Source UNHCRRCA)

Related Posts»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *