Centrafrique : Retro actualité de la semaine en quelques points

1-     Plusieurs personnes parmi lesquelles des porteurs de tenue seraient interpellés dans la semaine. Elles seraient accusées de préparer un coup d’Etat.

2-     Le bureau de l’assemblée nationale demande l’ouverture d’une procédure judiciaire contre Didacien Kossimatchi un proche de Touadera qui a accusé Abdou Karim Méckassoua, de conspiration d’un coup d’Etat contre Faustin Archange Touadera.

3-     Le Conseil de sécurité des nations-Unies a encore dénoncé la poursuite des violences en Centrafrique. Il demande que la Cour pénale spéciale soit opérationnelle.

4-     La jeunesse de Berberati a manifesté contre le départ du contingent congolais de la Minusca. Ce contingent a quitté le pays après avoir été accusé de viol sexuel. Les casques bleus camerounais les ont remplacés. Cependant, après la manifestation des habitants de Bria, les casques bleus marocains ont été relevés de la ville.

5-     L’ancienne présidente de transition Catherine Samba-Panza a été nommée membre du comité des sages de l’Union-Africaine.

6-     Patrice Edourd Ngaissona a été élu président de l’Union des Fédérations de Football d’Afrique Centrale (UNIFFAC) qui regroupe six pays de la zone CEAMAC et la RDC et le Sao Tome et Principe. Il compte apporter des reformes dans cette institution. En 2009, la RCA a remporté la coupe de l’UNIFAC, version football garçon de moins de 17 ans.

7-     Le fonds #EducationCannotWait octroie 6 millions de dollars à la Centrafrique pour l’éducation en urgence des enfants affectés par le conflit. #PourChaqueEnfant, le droit à l’éducation!

8-     Le processus d’actualisation de la politique nationale de protection sociale qui avait été interrompu pour cause de la crise est relancé à nouveau. Il devra bientôt aboutir à l’élaboration du Manuel de Politique Nationale de Protection Sociale pour la RCA.

9-     Le Président de la République Faustin Archange Touadera a officiellement ouvert les travaux d’un colloque national dont le thème principal a porté sur « la place de l’Agriculture dans l’émergence des régions centrafricaines », organisé par le Groupe d’Etudes et d’Actions pour la Centrafrique (GEAC), avec l’appui du PNUD et la FAO

10-  Les marchés de Bangui sont inondés par les chenilles, un aliment très consommé par les centrafricains. Cependant, ces espèces sont menacées par l’exploitation abusive des arbres.

Par Fridolin Ngoulou

Related Posts»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *