Centrafrique : Niveau record de déplacés en RCA

Fuite des réfugiés Centrafricains vers le Tchad

Fuite des réfugiés Centrafricains vers le Tchad

Le nombre de déplacés en République Centrafricaine a atteint un niveau jamais égalé, a indiqué le porte-parole du HCR, Andrej Mahecicc lors de sa conférence de presse du 15 septembre 2017 au Palais des Nations à Genève. Il a ajouté que « cette crise est l’une des plus sous-financées au monde».

La persistance de la violence en Centrafrique continue de faire des victimes, occasionnant un fort déplacement massif de la population.  « C’est ainsi que le nombre de réfugiés centrafricains dans les pays voisins s’élève désormais à 513 676 », a indiqué le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR). D’après cette organisation internationale, «  il s’agit du plus haut niveau jamais atteint depuis le pic de la crise en décembre 2013 ».

Si des centrafricains fuient le pays pour se protéger à l’extérieur, « quelque 600.000 personnes ont également été contraintes de fuir à l’intérieur des frontières de la RCA », a informé le porte-parole du HCR, Andrej Mahecicc. Ce chiffre démontre que « le déplacement atteint le plus haut niveau jamais observé, avec plus de 1,1 million de personnes déracinées ».

Un triste record qui s’accompagne par l’absence de fonds pour l’assistance humanitaire aux 2.5 millions de centrafricains qui dépendent de l’aide humanitaire. « Parallèlement, à ce jour, seulement 9% des fonds ont été reçus, ce qui fait de la crise en RCA l’une des crises de réfugiés les plus sous-financées au monde », s’est indigné le HCR.

D’après la répartition des refugiés centrafricains dans la Sous-région, « 167.004 » centrafricains sont réfugiés en République démocratique du Congo (RDC). Près de 40 % d’entre eux sont arrivés du fait des récents combats en RCA. Beaucoup ont fui vers des régions reculées, avec un accès limité à la nourriture, à l’eau potable ou aux services médicaux.

Par ailleurs, « 236 732 réfugiés centrafricains sont accueillis au Cameroun. Parmi eux, plus de 7 000 personnes y sont arrivées depuis juillet pour échapper à la violence le Tchad a accueilli environ « 74.450 à la fin août ». Le Congo de son côté a offert l’asile à « 31.499 » réfugiés centrafricains.

Depuis le déplacement de l’épicentre à l’Est et la persistance de la violence, des Organisations humanitaires ont cessé leurs activités pour insécurité.

Related Posts»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *