Exploitation de diamants en Centrafrique: La société chinoise DEWEY s’installe à Gadzi

Cérémonie de coupure du ruban de la société

Cérémonie de coupure du ruban de la société

Par Eric NGABA

Bangui 10/10/17 (www.ndjonisango.net): La société chinoise de l’exploitation de diamant dénommée DEWEY, lance ses activités dans les communes de Gadzi et Boganangone. Basées sur une exploitation semi-mécanisée de diamants bruts sur la rivière de la Lobaye séparant les deux communes, les activités de DEWEY ont été officiellement inaugurées le 8 octobre 2017, par le Ministre centrafricain des Mines et de la Géologie, Léopold Mboli Fatran en compagnie de son homologue de l’Environnement Thierry Kamach, en présence du Président Directeur Général de ladite société, Monsieur Zheng, des maires des deux communes, des députés et des populations locales.

Les communes des sous-préfectures de Gadzi et Boganagone vont enregistrer des conditions améliorées de vie à la reprise des productions légales de diamants dans la localité. Officiellement, DEWEY a lancé ses activités dans les communes de Gadzi et Boganagone, au Sud-ouest de la République Centrafricaine.

«Ma présence et celle de mon collègue est un signal fort qui place désormais tous les sites d’exploitations semi-artisanales de nos mines des zones conformes sous  le regard vigilent des Ministères des Mines et de l’Environnement. Avant le démarrage des activités de cette société, j’avais prescrit le strict respect des clauses du code minier et de la feuille de route établie, dont le respect de paiement des droits et taxes applicables », a déclaré le Ministre des Mines et de la Géologie, Léopold Mboli Fatran, à la cérémonie du lancement des activités de l’entreprise DEWEY.

Les activités de la société DEWEY s’effectuent sur la rivière de la Lobaye. L’installation de la société dans la localité fait suite à l’octroi d’un permis d’exploitation semi-mécanisée de diamant par le Ministère des Mines et de la Géologie.

Le Ministre des Mines, Mboli Fatran, a attiré l’attention des responsables de l’entreprise sur le strict respect du cahier de charges. La présence des deux membres du gouvernement à savoir Mines et Environnement au lancement des travaux a permis de redonner confiance aux populations qui seront bénéficiaires des retombées des activités de l’entreprise.

« Ma présence ici est de vous rassurer, populations de Gadzi, que le gouvernement ne peut pas tolérer que des sociétés étrangères lèsent les intérêts de sa population. Je rappelle aux uns et autres que les clauses régissant la mise en place d’une société minière sont en la faveur de la communauté locale», a renchérit Léopold Mboli Fatran qui a exhorté la population riveraine à travailler main dans la main avec cette société et de la considérer comme son patrimoine afin que tous les Centrafricains tirent profit de l’exploitation des ressources minières du pays.

En embauchant la main-d’œuvre locale, la société DEWEY dans son cahier de charges aura à réaliser des projets de développement communautaire notamment la construction et la réhabilitation des centres de santé, école, et les routes entre autres. Ces conditions que doit remplir l’entreprise DEWEY constituent les revendications exprimées par les populations riveraines.

« Nous déclarons ici que nous allons soutenir avec fierté et honnêteté cette grande société qui est venue nous tarir les larmes car nous avons tellement souffert pendant la triste période que nous avons connu en 2013. Cependant, nous faisons connaître ici que la sous-préfecture de Gadzi éprouve beaucoup de difficultés que nous nous permettons de citer : Le dispensaire de Gadzi appartient à la famille Gadzi que cette famille a mis gratuitement à la disposition de la population. Les bâtiments de la Brigade de la gendarmerie et le Commissariat de police de la ville de Gadzi appartiennent également à cette noble famille Gadzi. Quant au bâtiment qui abrite le bureau de la Sous-préfecture ainsi que tous les services administratifs, appartiennent au feu regretté Bodangui, collecteur de diamant», a souligné Gaetan Thibaut Sossongo, président de la jeunesse de la Sous-préfecture de Gadzi.

Des mesures prises pour une transparence dans l’exploitation

Afin d’assurer la transparence dans la mise en œuvre des activités de l’entreprise DEWEY, le Ministère des Mines a pris des dispositions en désignant deux de ses cadres pour travailler à plein temps avec les cadres de l’entreprise qui, à son tour, va mettre un comité qui servira de relais entre le ministère, la société et la population.

L’exploitation de diamant centrafricain connaît des avancées significatives après les reformes menées par le Ministère des Mines avec l’appui de ses partenaires. Ces réformes, conditions sine qua non pour la levée totale des sanctions infligées par le Processus de Kimberley sur le diamant centrafricain, ont permis d’aboutir aux résultats probants.

Related Posts»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *