Région »


Centrafrique : « Lu pour vous » : Les questions du (des) coup(s) d’Etat(s) du 28 Mai 2001

Général André Kolingba
Demafouth et Bozizé On a souvent présenté les évènements de la nuit du 27 au 28 Mai 2001 comme une tentative de prise du pouvoir exclusive d’éléments œuvrant pour le compte d’André Kolingba. En effet, celui-ci a rapidement reconnu lors d’une déclaration radiodiffusée son implication dans le coup d’Etat ce qui a contribué à présenter ce coup de force comme une tentative unique de reprise du pouvoir perdu en 1993.

Centrafrique : Au bord de l’Oubangui, des jeunes contribuent à construire Bangui

Un jeun transporteur des sables
Ils sont nombreux, ceux qui exploitent les sables, dans la chaleur, le froid pour contribuer à construire la ville.

Centrafrique : Que s’est-il passé à Bangassou ?

Bangassou @TimG
Bangassou @TimG Les violences ont repris hier 21 juillet 2017 à Bangassou, ville du sud-est de la Centrafrique qui a connu un regain de tension depuis le 13 mai 2017. Des dégâts ont été enregistrés autours du séminaire Saint Louis où s’est déroulé l’incident.

Centrafrique : Vision4TV-RCA, une nouvelle chaine de télévision qui s’installe à Bangui

Médias en RCA
Médias en RCA Le cercle médiatique centrafricain s’est élargi avec l’installation d’une nouvelle chaine de télévision internationale dénommée Vision 4TV RCA. La cérémonie d’inauguration de cette structure médiatique présidée par le chef de l’Etat Faustin Archange Touadera a eu lieu ce 21 juillet à son siège à Bangui.

Centrafrique: Le rapport de Global Witness sur le trafic de diamants rejeté par le gouvernement

Par Eric NGABA ( www.ndjonisango.net): Bangui 15 juillet–Dans un communiqué de presse, le ministre centrafricain des mines, de l’énergie et de l’hydraulique, Léopold Mboli Fantran a balayé d’un revers de main, les contenues de Rapport intitulé « Game of Stones » de l’ONG Global Witness sur l’exploitation du diamant centrafricain. Le membre du gouvernement a qualifié d’allégations les informations contenues dans ce rapport.

Centrafrique : Les enfants de Bozoum plantent l’arbre de la paix

Une élève en joie de planter l'arbre de la paix
Une vue des élèves pour planter l’arbre Alors que des rumeurs d’attaque des rebelles de la Séléka poussent les miliciens Anti-Balaka à récupérer de force les armes chez les forces de l’ordre pour se défendre, les enfants de Bozoum, ont lors d’une cérémonie de fin d’année scolaire choisi de planter l’arbre de la paix dans la ville.

Centrafrique : 9485 Enfants associés aux groupes armés réinsérés au sein de la communauté

Enfants associées aux groupes armés @unicefEnfants associées aux groupes armés @unicef
Enfants associées aux groupes armés @unicef Environs 9485 enfants associés aux groupes armés sont libérés et réinsérés dans leur communauté entre 2014-2016 selon le rapport actualisé de l’Unicef en fin juin de cette année. 

Centrafrique : Revue d’actualité de la semaine

La Centrafrique cette semaine est marquée par les négociations de Saint Egidio entre les groupes armés, le pouvoir, les leaders politiques et ceux de la société civile. mais elle est aussi marquée par l’actualité sportive et humanitaire.

Centrafrique : “Vérité sur les évènements de Bangassou, Alindao et Bria”, selon un témoin

des rebelles dans un véhicule
des rebelles dans un véhicule La crise que les habitants de Bangassou, Alindao et Bria ont connue ces dernières semaines, relève d’une machination dont l’objectif est de fragiliser le pouvoir de Faustin Archange Touadera. Un témoin qui a participé aux évènements, l’a confirmé dans un entretien qu’il a accordé à la rédaction (NDLR : Sangbilegue).

Centrafrique : 13 années de violence et d’impunité, selon un rapport de l’ONU

Un déplacés sans abris en Centrafrique
Un déplacés sans abris en Centrafrique BANGUI/GENEVE (30 Mai 2017) – Des massacres de grande ampleur et d’autres violations graves des droits de l’homme ont été documentés dans un vaste inventaire (« rapport Mapping ») couvrant les multiples conflits en République centrafricaine entre 2003 et 2015. Beaucoup de ces violations pourraient constituer des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Le rapport Mapping détaille une stratégie visant à lutter contre l’impunité omniprésente dans le pays.